Séjour à l’hôtel : quels sont vos droits ?

Séjour à l’hôtel : quels sont vos droits ? post thumbnail image

L’hôtel fait partie des modes d’hébergement les plus appréciées par les voyageurs. Selon le niveau de confort voulu, il est possible de profiter d’un hôtel 5 étoiles ou d’un hébergement à 1 étoile. Quel que soit l’établissement que vous avez choisi, il y a toujours des règles à respecter. Même si l’on dit que le « client est roi », il y a toujours des limites à ne pas franchir. Cela est valable aussi bien pour le client que pour l’hôtel. Voici quelques informations à prendre en compte quand vous séjournez dans un complexe hôtelier.

Vos droits et vos obligations à la réservation de votre chambre d’hôtel

Au moment de la réservation, l’hôtel peut vous demander de verser des arrhes, une somme d’argent en plus des acomptes de réservations classiques. Cette somme n’est pas remboursable, si vous décidez d’annuler votre séjour, quel qu’en soit le motif. Vous ne pourrez plus demander à l’établissement de le rendre, même si l’annulation est due à une maladie ou à un décès dans la famille. Cependant, si l’annulation vient de l’hôtel, soit le responsable vous donne une autre chambre sans vous demander plus de frais supplémanetaires, soit vous percevez le double des arrhes.

Avez-vous le droit de pénétrer n’importe où au sein de l’établissement ?

L’établissement n’a pas le droit de vous interdire l’accès à votre chambre à cause de vos origines, votre couleur de peau, votre religion, votre préférence sexuelle, ou votre handicap. Cette attitude est répréhensible et passible d’une sanction puisqu’il s’agit d’un acte discriminatoire. Vous pouvez porter plainte. Une sanction est prévue par la Code pénal si vous en êtes victime. Par contre, l’interdiction d’accéder à toutes les parties de l’hôtel est tout à fait normale. Cela est défini selon les règlements internes de l’établissement. Tout le monde doit les respecter. Certaines zones sont réservées uniquement aux personnels, d’autres sont interdites aux enfants par crainte de perturber les autres clients de l’hôtel.

Qu’en est-il des problèmes qui peuvent survenir durant votre séjour ?

Vous pouvez profiter d’un dédommagement si vos affaires ont été volées dans votre chambre d’hôtel ou sur le parking. Selon, les politiques de l’hôtel, le plafond d’indemnisation est de 100 fois les prix de la nuitée pour une affaire volée dans la chambre, et de 50 fois le prix d’une nuit si le vol a eu lieu dans parking ou à l’extérieur de la chambre. Un cas de force majeure fait exception de cette règle, comme le cas d’une émeute par exemple.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *