Ce qu’il faut pour un voyage réussi en Thaïlande

Ce qu’il faut pour un voyage réussi en Thaïlande post thumbnail image

En quête d’une destination exotique et chaleureuse ? N’hésitez pas à choisir la Thaïlande pour vos prochaines vacances. Connue pour ses plages de rêve et sa nature abondante, elle garantit un séjour réussi. Le soleil y est présent toute l’année, les activités se déclinent en différentes sortes et les sites emblématiques ne manquent certainement pas. Que vous soyez adeptes du séjour en pleine nature nécessitant calme et douceur, ou amateurs de fêtes et du rythme urbain, la Thaïlande saura répondre à vos besoins. Elle vous emmène avec plaisir dans les palais royaux opulents, dans les montagnes verdoyantes ou dans la mégapole hyperactive de ses grandes villes. Avant de partir cependant pour la Thaïlande, il convient de connaître certaines règles pour assurer le bon déroulement de votre voyage. Voici tout ce que vous devez savoir sur ce joyau de l’Asie du Sud.

Le climat adéquat

Le climat de la Thaïlande est surtout divisé en deux, il y a le tropical sous influence de la mousson dans la grande majorité des régions du nord au Sud et équatorial à l’extrême Sud. Malgré la période de mousson du mois de juin à octobre, la saison de pluies n’empêche pas de belles périodes d’ensoleillement et la température de l’eau de mer est comprise entre 25° et 30°C selon les régions. Si vous aimez vous prélasser au soleil, l’idéal est donc de partir à cette période. Il vaut mieux cependant éviter le mois de Septembre et Octobre, car durant ces deux périodes, les Typhons et les cyclones peuvent survenir, ce qui risque de détruire vos rêves de vacances. Pour éviter les risques de catastrophe naturelle et l’agitation touristique, vous pouvez aussi bien attendre la saison sèche qui est beaucoup plus torride et qui s’étend entre le mois de mars au mois de Mai. Si vous êtes par contre adeptes des vacances d’hiver, n’hésitez pas à partir en saison fraiche, qui s’étend entre le mois de Novembre à Février. Durant cette période, la température peut atteindre 3° la nuit.

Les formalités à préparer

Pour entrer sans encombre dans le territoire Thaïlandais, vous devez vous munir de certaines formalités obligatoires. Il s’agit principalement du passeport en cours de validité de 6 mois au moins après la date d’entrée au pays. Quant au visa, les ressortissants Européens en sont dispensés pour un séjour à motif touristique inférieur ou égal à 30 jours, à condition de présenter à la place un billet retour. Sans visa, vous ne devez pas donc rester plus de 30 jours, à risque d’être exposés à des sanctions graves d’expulsion, d’emprisonnement ou d’amendes, sauf maladie grave ou retard de vol. Si vous prévoyez de rester plus de 30 jours en Thaïlande, pensez donc à demander à l’avance un visa touristique auprès de l’Ambassade de Thaïlande de votre région. A défaut, vous pouvez toujours faire une demande de prolongation d’exemption de visa une fois sur place en Thaïlande en vous rendant auprès du bureau de l’immigration. Ce qui nécessite encore une procédure longue et lente.
Pour la demande de visa touristique, vous aurez besoin d’un passeport en cours de validité, ayant au moins deux pages libres, deux photos d’identité récente avec un format de 4,5*3,5 cm, un formulaire de demande que vous pouvez télécharger sur le site du Ministère de tourisme de Thaïlande, une attestation de réservation d’hôtel, une preuve de relevé bancaire comportant au moins une solde de 500 euros pour chaque voyageur et une photocopie du billet d’entrée et du billet retour. Avec l’ensemble de ces pièces réunies, vous devez fournir un frais de 30 euros. Les dossiers seront ensuite déposés auprès de l’Ambassade ou consulat thaïlandais. La rapidité de la procédure dépend principalement du service de l’Ambassade, qui peut répondre dans un délai de 48h à 1 mois.

Que faire pendant votre séjour ?

Ce ne sont pas les activités qui manquent en Thaïlande, la visite des sites emblématiques semble d’abord être un incontournable. Vous pouvez commencer par les temples et les palais royaux qui font la réputation de la Thaïlande, il y a principalement le Wat Phra Kaeo et le Wat Arun qui se trouve dans la province de Chiang Mai, considéré comme la capitale culturelle du pays avec ses autres trois cents temples de styles multiples, ses musées Nationaux et son marché artisanal.
Vous aurez aussi l’occasion de vous prélasser au soleil et vous emporter par le son des vagues de la belle plage de Patong et de Phuket. Leur côte somptueuse vous offrira des plages merveilleuses sans oublier les cascades, les animaux sauvages, les fermes de perlicultures mais surtout le parc Phuket Fantasea. Les activités de croisière sont aussi à portée de main, en vous donnant la possibilité de voguer d’île en île en passant obligatoirement à l’île touristique Ko Samui et son un parc maritime.
Si vous êtes plutôt adeptes de séjour nature, la montagne du Doi Luang Chiang Dao est à la fois un incontournable. C’est en effet la troisième montagne la plus haute du pays, et qui est accessible aux activités de randonnée de plusieurs jours. Des campings et des gîtes sont même sur place pour accueillir favorablement les touristes. Dans la capitale au Bangkok, les salons de massage, les différents quartiers étrangers comme les quartiers chinois et indiens, les marchés flottants, les parcs et les canaux, branleront également vos balades de mille couleurs.
N’oubliez pas de monter votre adrénaline en assistant à un match de box thaï et en vous initiant aux activités de parachutisme.

Quel budget préparer ?

L’aspect budgétaire ne devrait en aucun cas être minimisé en voyage. Pour un séjour en Thaïlande, vous devez ainsi vous préparer en faisant une conversion de devise, notant que 1 euro équivaut généralement à 3 THB. Quant au montant nécessaire pour un séjour réussi, vous devez d’abord prendre en considération les dépenses en transport, le prix du vol varie entre 450 à 500 euros selon la saison, le vol en interne est par contre beaucoup plus supportable avec 100 euros en moyenne par personne. Pour les transports en voiture, la location est de 60 euros par jour environ, outre les frais des carburants. Avec un budget moins cher, vous pouvez toujours vous orienter vers la location de scooter qui est de 5 euros en moyenne par jour. Le train est aussi une excellente alternative ne coûtant que 5euros par heure de voyage.
Quant à l’hébergement, le coût varie selon la qualité. Les auberges de jeunesse sont les moins cher avec 10 euros par nuit et les hôtels de luxe est de 50 à 120 euros la nuit selon les établissements. Pour les dépenses en nourriture, la meilleure façon de ne pas alourdir votre budget est de manger local avec seulement 3 euros par personne.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *